Sign In

​Collecte auprès des commerces de bouche

Nous collectons les matières animales non destinées à la consommation humaine générés par les bouchers, les charcutiers - traiteurs et les poissonniers.

Réponses aux obligations réglementaires

Les coproduits et sous-produits animaux, quelle que soit leur origine et la taille de la structure qui les génère, sont soumis aux obligations du Règlement (CE) n° 1069/2009 : les jeter dans la poubelle DIB (Déchets Industriels Banals) n'est pas autorisé.

Pour les commerces de bouche, cela implique qu'ils doivent mettre en place :

  • Un tri rigoureux des matières.
  • Une prise en charge par des opérateurs agréés répondant à toutes les normes en matière de sécurité sanitaire et de traçabilité. Le bordereau d'enlèvement, délivré systématiquement à chaque passage, atteste de la prise en charge des matières au regard des contrôles.
Nous répondons à l'ensemble de ces besoins.​

Matières collectées et valorisation

 Nous prenons en charge :

  • Les coproduits de viande : os, suifs, gras, résidus de découpe (viandes rouges ou blanches, poissons), DLC (Date Limite de Consommation) dépassées, saucisses, jambons, pâtés, viandes cuites. Ces matières sont collectées sans emballage et en mélange en tant que matières de dans notre filière de catégorie 3. Elles sont principalement destinées à des valorisations en alimentation des animaux de compagnie (marque Vivaks), en fertilisation (marque Régénak), en oléochimie (marque Accuraks) et en biocarburants (marque Biomaks).
  • Les coproduits d'autres origines animales​ : poissons, mollusques, crustacés, tous les produits laitiers et même les œufs, sans emballage. Ils sont également collectés dans notre filière C3 et transformés avec les précédents pour les mêmes débouchés de valorisation.
  • Les déchets animaux (matières à risque ou avariées) : ils sont collectés dans notre filière de catégorie 1 et valorisés en bioénergies (marque Caloraks) et en biocarburants (marque Biomaks).